Comment fonctionne un circulateur de chaudière ?

Circulateur de chaudière : comment fonctionne-t-il ?

Le circulateur de chaudière, autrement appelé pompe de circulation ou encore accélérateur est une pièce essentielle du système de chauffage au fioul. Il tient une place importante dans la bonne marche d’une chaudière. Découvrez le processus de fonctionnement et les spécificités de cet élément maître du chauffage.

Le rôle du circulateur de chaudière

Le circulateur de chaudière est semblable à un moteur électrique. Il comporte de roue à aubes. Cet élément garantit l’alimentation en liquide caloporteur d’un système de chauffage au sein d’une habitation. Il facilite la transmission du liquide vers les planchers chauffants ou les radiateurs. Intégrer un circulateur à son système de chauffage présente ainsi de nombreux avantages. Cette pièce est un excellent échangeur thermique, car elle permet une meilleure stabilisation de température du système de chauffage. Une telle installation permet aussi de faire des économies au niveau des coûts d’entretien de la chaudière. En effet, l’acquisition de matériel à haute performance n’est plus nécessaire si le système de chauffage est équipé de circulateur de chaudière.

Réglage et entretien

Le circulateur de chaudière est doté de débit exprimé en mètre cube par heure ou en litre par seconde. Sa pression est indiquée en bar ou en Pascal. Pour la bonne marche de cet élément, il est indispensable de bien régler son débit et sa pression. Pour ne pas gonfler les factures d’électricité, il est déconseillé de paramétrer la puissance à une vitesse trop élevée. La suralimentation en chaleur des émetteurs peut aussi engendrer un problème de chauffage. Pour toutes ces raisons, un meilleur réglage de puissance s’impose. Avant même l’acquisition de l’équipement, il est conseillé de demander des conseils auprès d’un spécialiste. Selon le cas, on peut régler le débit à une vitesse constante ou variable.  Vous pouvez découvrir toutes les prestations de l’entreprise de plombier chauffagiste, basée à Champigny-Sur-Marne (94), sur Paris et l’Île-De-France sur le site : depannage-chaudiere.fr.

Les types de circulateur

Le circulateur standard est le plus rencontré sur le marché. Il est proposé à prix modéré. Le circulateur standard peut comprendre jusqu’à quatre vitesses de rotation fixes. Ces dernières sont souvent à régler manuellement. Toutefois, le circulateur standard consomme plus d’énergie. On note aussi le circulateur à moteur synchrone. Cet élément est doté de moteurs noyés permettant de faire des économies d’énergie. Il est, cependant, plus onéreux que le modèle standard. Le troisième type de pompe est le circualteur à vitesse variable. Celui-ci est équipé de dispositif électronique qui assure une régulation continue de la vitesse de rotation. Le débit se régule ainsi de manière automatique. Comme le circulateur à moteur synchrone, le circulateur à vitesse variable est aussi proposé à un tarif plus élevé.