Comment choisir un climatiseur pour votre maison ?

Comment choisir son climatiseur : de la puissance à la classe énergétique, découvrez les facteurs à prendre en compte avant d’acheter un climatiseur. La meilleure façon de lutter contre la chaleur étouffante est sans aucun doute d’installer un bon climatiseur, capable de refroidir les pièces de toute la maison, en contrôlant la température, l’humidité et la qualité de l’air. Pour comprendre comment choisir un climatiseur, il est important d’évaluer certaines caractéristiques fondamentales, comme le type de technologie, la classe énergétique, la puissance et les besoins, c’est-à-dire la nécessité éventuelle de climatiser plus de pièces.

Types de climatiseurs

Les climatiseurs les plus efficaces sont ceux qui sont fabriqués avec la technologie à onduleur. Silencieux et polyvalents, ils sont capables de maintenir la température en évitant les démarrages et les arrêts continus. Certains modèles de la dernière génération sont équipés d’une pompe à chaleur, grâce à laquelle il est possible d’inverser leur fonctionnement et de les utiliser également comme alternative au chauffage traditionnel.

Évaluer l’espace où sera installé le climatiseur

Lorsque vous achetez votre nouveau climatiseur, le premier élément à prendre en considération est sans aucun doute l’espace dans lequel il sera installé. Vous pouvez ainsi calculer la puissance de refroidissement nécessaire et ne pas risquer d’acheter un produit sous-dimensionné (avec un gaspillage potentiel, tant d’un point de vue énergétique qu’économique).

Évaluer les modèles du marché en fonction de la puissance réelle est la seule façon d’installer un système adapté à vos besoins et à la taille des pièces à refroidir.

Choisir la puissance du climatiseur

La puissance, c’est-à-dire sa capacité réelle à refroidir ou à chauffer une pièce dans l’unité de temps égale à une heure, est exprimée en BTU (British Thermal Unit) : plus cette valeur est élevée, plus la puissance du système est importante.

Pour définir la puissance nécessaire, vous devez définir la surface de la pièce. En fait, ces deux quantités sont directement proportionnelles : plus la pièce à refroidir est grande, plus la valeur en BTU nécessaire sera élevée.

Pour évaluer précisément la puissance nécessaire pour refroidir une pièce, il faut tenir compte de plusieurs paramètres, notamment parce que chaque maison a une situation thermique spécifique qui influe sur le choix du climatiseur:

  • Isolation thermique du bâtiment
    S’il y a une isolation “en surcouche” dans le bâtiment ou si les portes et fenêtres sont à rupture de pont thermique, il sera plus facile de refroidir l’environnement.
  • Charge thermique interne supplémentaire
    Sera calculée sur la base de la quantité d’appareils dans la maison qui, une fois en fonctionnement, rayonnent de la chaleur et font monter la température.
  • Nombre d’habitants de la maison
    Une pièce très fréquentée, comme la cuisine ou le salon, a besoin d’un climatiseur d’une puissance supérieure à celle qui doit être installé dans une pièce où l’on passe moins de temps.
  • Exposition au soleil
    Plus la pièce est exposée au soleil, plus vous avez besoin de puissance.
  • Nombre et qualité des fenêtres et des portes présentes. Si trop de chaleur entre par les fenêtres, il est bon d’installer un climatiseur plus puissant.

Il peut être difficile d’établir une liste de toutes les cotes, mais heureusement, il existe des indications approximatives qui permettent de savoir combien de BTU sont nécessaires pour rafraîchir un espace.

Pour un calcul plus rapide, bien que plus approximatif, il suffit de multiplier le volume de la pièce par 100. Par exemple, si votre chambre mesure 6 mètres de large, 4 mètres de long et 3 mètres de haut, le calcul sera le suivant : 6x4x3=72×100=7 200. Le climatiseur à installer doit avoir une puissance égale ou supérieure à 7 200 BTU.

En principe, on peut dire que, pour un bon niveau de réfrigération, pour les plus petites pièces de la maison, entre 25 et 35 mètres carrés, un climatiseur de 6000 ou 9000 BTU peut suffire. Alors que, pour les pièces plus grandes comme le salon ou la salle de séjour, d’une superficie d’environ 45-50m², il est conseillé d’installer un climatiseur d’une puissance d’au moins 12000 BTU.

Ce sont évidemment des références approximatives, car, par exemple si vous vivez dans un espace très chaud, vous devriez acheter un modèle plus puissant.

Comme vous le voyez, le choix de votre nouveau climatiseur n’est pas une mince affaire et les considérations sont différentes. Notre conseil est d’éviter d’acheter de vieux modèles, pour éviter des coûts excessifs dans la facture d’énergie. Orientez votre choix vers un climatiseur dont la classe énergétique équivaut au moins à A (la catégorie la plus pratique est la classe A).