Comment garder une bonne température chez soi toute l’année ?

La saison estivale est maintenant bien vivante et de nombreuses maisons, en particulier celles construites il y a 20 ou 30 ans, ne disposent pas des outils nécessaires pour maintenir leur température interne à des niveaux acceptables. Comment avoir une bonne température dans la maison toute l’année ?

Voyons ensemble quelle peut être la solution la plus efficace pour résoudre ce problème non seulement lorsqu’il fait chaud, mais aussi pendant les mois d’hiver.

L’isolation, une arme efficace pour protéger notre maison, bien vivre et économiser de l’argent !

Nous devons, avant tout, expliquer pourquoi de nombreuses maisons ne parviennent pas à maintenir une température intérieure acceptable à différentes périodes de l’année. Dans beaucoup d’entre eux, lors de la phase de conception, un véritable plan d’isolation thermique n’a pas été prévu, qui permettrait de maintenir constante la température idéale à l’intérieur de la maison ; le résultat de cette carence est que pendant l’hiver le froid a tendance à entrer et la chaleur qui a été générée au moyen de radiateurs ou de poêles à sortir, alors qu’en été c’est exactement le contraire qui se produit, avec l’entrée de chaleur et d’humidité et la sortie de la fraîcheur réalisée au moyen de systèmes de climatisation. Il n’est pas difficile de comprendre que pour maintenir une température acceptable dans ce type de bâtiment, il sera nécessaire de consommer plus d’énergie, ce qui aura un impact négatif sur la facture. C’est pourquoi il est de bonne pratique de veiller à ce que notre maison ait la possibilité de recevoir un traitement d’isolation, qui minimise l’échange de chaleur avec l’environnement extérieur, permettant d’augmenter le niveau de confort de vie, ce qui est très important.

Quelle est la méthode d’isolation la plus appropriée ?

Quiconque veut isoler sa maison peut être confronté à différents choix et matériaux à utiliser. Ces dernières années, la pratique consistant à appliquer une couche thermique sur la façade extérieure de la maison a été couronnée de succès ; cette pratique donne en effet de bons résultats en termes de minimisation de l’échange de chaleur avec l’extérieur, mais elle peut souvent poser des problèmes.

Existe-t-il des alternatives plus faciles dans ces cas ? Bien sûr ! Le grand succès est d’avoir l’isolation thermique des murs intérieurs par soufflage. Cette pratique d’isolation permet de réduire la dépense énergétique afin de maintenir la température de la maison à des niveaux acceptables, avec une intervention rapide et un coût réduit par rapport à celui de la couche thermique et sans recourir à des pratiques invasives. L’isolation par soufflage est principalement réalisée dans les bâtiments qui présentent une cavité (l’espace vide entre deux murs), il n’y a donc pas de limite du point de vue du type de maison, qui peut être une maison indépendante, comme un appartement dans un condominium, mais aussi une villa ou une petite villa. Il n’a pas besoin d’être autorisé par les copropriétés ou des tiers, et il peut être réalisé en un seul jour ouvrable, sans obliger ceux qui y vivent à déménager. La cavité représente un point faible, sinon isolé, précisément à cause de la présence de cet espace vide, où sont générés des courants d’air qui favorisent l’échange de chaleur avec l’environnement extérieur. Parmi les différentes entreprises spécialisées dans le service de soufflage, fondée dans les années 70  ; c’est l’une des premières entreprises qui a pratiqué la technique du soufflage de mousses d’isolation thermique, une entreprise qui fait du soufflage son activité principale et non accessoire comme cela arrive souvent pour d’autres réalités.

Comment l’isolation se fait en soufflant des cavités

Le soufflage peut se faire aussi bien dans des maisons habitées que dans des maisons vides ou en rénovation ! L’isolation de la cavité par soufflage est généralement réalisée au moyen de trois passages. Dans le premier, des trous d’un diamètre d’environ 3 centimètres équidistants les uns des autres sont percés dans la partie inférieure, centrale et supérieure de la paroi, après une analyse préliminaire minutieuse qui permet d’identifier les parties les plus appropriées pour le soufflage. Plus le mur est épais, moins il y a de trous à percer, et vice versa. Ce produit isolant, en plus de ses très hautes performances thermiques, assure la respirabilité des murs, la répulsion des insectes et des rongeurs, donc solidifie un lendemain où les traces d’ouverture ne tombent pas sur le sol et lors de l’application ne crée pas les désagréments très gênants générés par les produits en vrac (poussière et remplissage des caisses des voisins !). En peu de temps, vous disposerez d’une maison à isolation thermique, avec des avantages considérables en termes d’économie d’énergie et de factures. Ceux qui décident de réaliser ce type d’intervention bénéficieront également de déductions fiscales. Un moyen vraiment pratique d’améliorer la qualité de votre logement et d’économiser une somme importante.