En quoi consiste la prime pour votre pompe à chaleur ?

pompe à chaleur

Publié le : 25 avril 20235 mins de lecture

Vous pouvez bénéficier d’une prime pour votre pompe à chaleur (PAC) en raison des performances énergétiques très élevées de cet appareil. Mais comment fonctionne une pompe à chaleur exactement, et quels sont les différents modèles existants ? On vous explique tout ça dans cet article !

Pourquoi existe-t-il une prime pour les pompes à chaleur ?

Si vous pouvez bénéficier d’une prime pour votre première pompe à chaleur, c’est parce qu’il s’agit d’un appareil de chauffage et/ou de production d’eau chaude sanitaire bien plus performant qu’une chaudière classique.

En effet, quel que soit le modèle de PAC, il s’agit d’une installation thermodynamique qui consomme moins d’énergie qu’elle ne génère de chaleur. Ainsi, avec un coefficient de performance (COP) énergétique d’une valeur de 4, l’appareil utilise 1 kWh d’électricité pour produire 4 kWh de chaleur. À la clé, de nombreux avantages :

·       Une réduction drastique de la consommation électrique, qui se ressent directement sur le montant de vos factures énergétiques, impactée fortement à la baisse.

·       L’usage en partie d’une énergie gratuite et renouvelable, qu’il s’agisse de l’air, de la terre ou de l’eau. L’installation émet bien moins de gaz à effet de serre qu’une chaudière au fioul ou au gaz par exemple. De fait, l’empreinte écologique de votre habitation diminue.

·       Vous avez la possibilité de raccorder la plupart des PAC à des diffuseurs de chaleur performants tels que des radiateurs basse température ou un plancher chauffant hydraulique, améliorant votre confort thermique.

·       Ces équipements sont éligibles aux aides à la rénovation énergétique.

Quels sont les différents types de pompe à chaleur ?

Il existe quatre grands types d’appareils éligibles à la prime pour pompe à chaleur, à savoir les PAC air/air, air/eau, eau/eau ou géothermiques :

·       Pompe à chaleur air/air : les calories de l’air extérieur sont captées pour être restituées à l’intérieur par le biais de ventilo-convecteurs.

·       Pompe à chaleur air/eau : captées de la même manière, les calories sont toutefois également utilisées dans le circuit de production d’eau chaude sanitaire.

·       Pompe à chaleur eau/eau : cet appareil capte les calories d’une nappe phréatique, nécessitant de creuser en sous-sol pour enterrer des capteurs verticaux.

·       Pompe à chaleur géothermique : cet appareil capte les calories directement en sous-sol, dans la terre. Son installation implique de mettre en place des capteurs horizontaux à faible profondeur sur toute la surface de votre terrain.

Tous ces modèles sont des installations parcourues par un fluide frigorigène. C’est ce fluide frigorigène qui récupère les calories captées à partir des éléments extérieurs. Il passe ensuite par différents états (liquide et gazeux) à travers un compresseur, un évaporateur, un détendeur ou encore un condenseur. Ce sont ces différents changements d’états qui assurent le principe de fonctionnement des PAC.

Quelles autres aides complémentaires pour votre PAC ?

Outre la prime pour la pompe à chaleur des CEE (certificats d’économies d’énergie), vous pouvez également bénéficier de la prime à la transition énergétique MaPrimeRénov’. MaPrimeRénov’ remplace l’ancien crédit d’impôt à la transition énergétique et les aides des programmes Habiter Mieux de l’Anah (agence nationale de l’habitat).

Vous pouvez aussi souscrire un éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro), qui vous permet d’emprunter jusqu’à 15 000 euros pour votre PAC, et jusqu’à 50 000 euros si vous effectuez d’autres travaux de rénovation énergétique dans le cadre d’un projet de rénovation globale.

Enfin, d’autres aides complémentaires méritent d’être mentionnées, à l’image de la TVA à 5,5 % qui s’applique automatique sur la facture liée à presque tous les modèles (exception faite de la PAC air/air). Pensez également à vous renseigner auprès de votre mairie pour savoir si vous ne pouvez pas éventuellement bénéficier d’une exonération de taxe foncière dans le cadre de vos travaux de rénovation.

Plan du site