Système de chauffage et générateur de chaleur : lequel choisir ?

Le “cœur” d’un système de chauffage est le générateur de chaleur, à partir duquel l’énergie est produite, puis distribuée aux terminaux pour chauffer toute la maison. Il existe sur le marché diverses technologies de systèmes de chauffage avec leurs générateurs de chaleur associés.

Pourquoi choisir un bon système de chauffage ?

Le choix est très important et doit être soigneusement réfléchi, étant donné que jusqu’à 75 et la consommation d’énergie pour la maison sont destinés au chauffage et que le pourcentage passe à 87% si l’on ajoute la consommation d’eau chaude à usage sanitaire.

Afin de trouver la solution la mieux adaptée à votre cas, vous devrez ensuite analyser tous ces éléments.

Chaudière à condensation

La chaudière à condensation est la solution la plus économe en énergie aujourd’hui.

Dans ce type de générateur de chaleur, la vapeur d’eau des gaz de combustion est condensée afin de récupérer la chaleur de condensation latente.

Dans les chaudières traditionnelles, cette vapeur acide et corrosive, produite par la combustion du gaz, est expulsée à très haute température, ce qui entraîne un gaspillage d’énergie.

Grâce à de nouveaux matériaux de construction et à des mesures techniques spéciales, dans les chaudières à condensation, la température des gaz de combustion est abaissée et la chaleur résiduelle peut être récupérée.

Vous pouvez ainsi obtenir un rendement énergétique supérieur à celui d’une chaudière traditionnelle.

Faire bouillir la biomasse

Le terme “biomasse” désigne les matériaux d’origine biologique qui peuvent être utilisés comme combustibles. Parmi ceux-ci, nous pouvons citer :

Les chaudières à bois, à pellets, etc., permettent donc de chauffer toute la maison à moindre coût, en offrant un confort agréable et dans le respect de l’environnement.

Pompe à chaleur

Le système de chauffage et de refroidissement par pompe à chaleur électrique représente une alternative tout à fait écologique aux systèmes de chauffage traditionnels.

Dans ce cas, la consommation de carburant est entièrement remplacée par l’utilisation de l’énergie thermique déjà présente dans la nature, dans l’eau, l’air ou la terre (comme c’est le cas des pompes géothermiques, par exemple).

Les pompes à chaleur sont particulièrement pratiques lorsqu’il existe un système photovoltaïque auquel elles peuvent être raccordées, ce qui favorise l’autoconsommation et élimine presque totalement l’alimentation du réseau électrique public.

Parmi les avantages de ce système, il y a aussi le fait de n’avoir qu’un seul générateur pour le chauffage en hiver et la climatisation en été.

Systèmes hybrides

Afin de maximiser l’efficacité énergétique des systèmes de climatisation, des systèmes hybrides sont désormais disponibles sur le marché, qui permettent de combiner différentes sources d’énergie et technologies pour tirer pleinement parti de chacune d’entre elles.

Il est notamment possible de trouver des systèmes intégrés entre la chaudière et la pompe à chaleur, qui permettent de compenser un système photovoltaïque qui ne peut être exploité de manière satisfaisante ou d’intégrer les systèmes où le coût du combustible utilisé pour la chaudière n’est pas avantageux.