Les informations essentielles sur les joints de plomberie

Joint de plomberie : l’essentiel à savoir

Le joint est un élément clé de la plomberie. Il est utilisé dans les canalisations et les robinetteries de cuisine ou salle de bain. En fonction de l’usage dédié au joint, il faut choisir le modèle adapté. Les matériaux de fabrication de cette pièce sont largement variés : fibre, caoutchouc, etc.

Les dimensions

La dimension est l’un des critères de choix d’un joint de plomberie. Celui-ci est à associer au raccord mécanique. Ainsi, les dimensions de ces deux éléments doivent être les mêmes. Elles sont pour la plupart désignées en millimètres, mais celles des joints en fibre vulcanisée sont souvent indiquées en pouces ou en millimètres. Les dimensions des joints de plomberie doivent s’adapter à la taille du filetage. Veillez à ne pas les confondre avec les tailles réelles. Pour remplacer un joint, il est indispensable de retirer la tête du robinet. Cette pièce vous servira ensuite de référence pour acquérir un modèle adapté.

Les types

Le type de joint détermine son usage. On note plusieurs matériaux, notamment le caoutchouc et la fibre vulcanisée. Les joints rouges ou en fibre vulcanisée sont surtout adaptés à un raccord à serrage mécanique. Ils sont souvent utilisés en installations de plomberie sur eau froide ou chaude. Ces types de joint peuvent être larges ou étroits. Les joints noirs plats en caoutchouc ou joints noirs sont réservés aux assemblages en matière plastique pour garantir une bonne étanchéité. Les joints bleus ou à base de kevlar sont réservés aux installations de conduits d’eau, d’hydrocarbure, de gaz ou de vapeur. Les joints CNA ou joints verts sont destinés aux installations exposées à de fortes pressions ou vibrations.

Précautions d’usage des joints

Pour une bonne tenue dans le temps, il est recommandé de vérifier périodiquement les joints de plomberie. En effet, les joints défectueux sont souvent désagréables et engendrent des fuites. En cas de problème, une intervention rapide sera nécessaire pour réparer ces pièces. S’ils sont totalement endommagés, leur remplacement sera nécessaire. En cas de fuite, le premier réflexe à avoir est de couper l’eau. Cela vous permet de limiter les dégâts et de repérer la source de la fuite. Faites appel à un plombier qualifié si le problème est assez difficile. Pour cela, n’hésitez pas à demander des devis pour comparaison de tarifs. Vous pouvez consulter des listes d’expert dans les sites en ligne. Les prix varient souvent en fonction de l’implantation géographique, du cas rencontré et du prix des matériaux à utiliser.